Yantra: Des représentations mystiques, des chiffres passionnants mais aussi fascinants, une plongée dans l’énigme du tantrisme indien.

0

Cet article est une extension de L’écriture sur Navaratri, publié à la mi-Octobreoctobre sur YogaNova. C’est l’occasion de plonger par vous-même un peu plus profondément dans la technique tantrique indienne et aussi dans le monde remarquable et étrange des Yantras. Il est entendu qu’il existe des nombres centrés similaires aux Yantras et Mandalas dans de nombreux nombres traditions spirituelles avec de nombreuses utilisations: assistance de rituel, méditation, prière, composante ornementale, etc. Ce post sera plutôt basé sur la blog méthode tantrique indienne, puisque c’est celle avec laquelle je suis le plus familier.

Le Yantra de la sirène Kali

Le Yantra de la sirène Kali

Par prudence, il est essentiel de garder à l’esprit qu’une personne peut trouver dans les œuvres littéraires tantriques indiennes un large éventail de yantras, avec des usages très divers. On peut catégoriser ces yantras et aussi leurs usages autour de deux posts bien: un pôle beaucoup plus magique: afin de se protéger, d’acquérir des choses spécifiques, des capacités particulières, souvent liées à des inspirations plus égocentriques, aussi des motivations dommageables. Et aussi d’autre part, un pôle plus spirituel, afin de se purifier, d’équilibrer notre être, et ainsi de suite. Dans cet article, nous allons certainement nous restreindre, certainement, l’un beaucoup plus spirituelle utilisation yantras. bien dans cette classification, nous allons certainement découvrir yantras pour chaque chakra, pour différents aspects du divin, pour exprimer des États d’être, etc. Par souci de compréhension, esquissons d’abord quelques concepts initiaux. La sadhana tantrique indienne est basée sur trois piliers: le Mantra, le Yantra ainsi que le Tantra.

Il est nécessaire de comprendre que le Sanskrit est une langue exceptionnellement complexe qui peut provoquer de nombreuses traductions ainsi que des analyses, et je ne pense en aucun cas être un professionnel en la matière. Le but de cet article n’est pas de fournir une vaste et aussi scolastique technique pour le sujet mais, beaucoup plus simplement, d’ouvrir quelques portes. Cette ouverture au monde spirituel des Yantras est basée sur une expérience spirituelle fonctionnelle, née de la sadhana sadhana et aussi des mentors obtenus dans la pratique tantrique indienne du bras droit 1
avec Rajkumar Baswar (maître indien de la région du Maharashtra), avec qui j’ai effectivement pratiqué pendant plus de 9 ans, en plus des années d’études de recherche et également mentor au sein de sein Agama Yoga.

Règle: assistance audio de la divinité, du pouvoir, de la Shakti. Il peut être bref ou long, à partir d’une syllabe Solitaire, un concept peut également s’étendre à des pages entières ou à des phases de livres sacrés. Un mantra peut inclure une séquence de syllabes qui n’ont pas de définitions ou, au contraire, des mots qui ont des définitions particulières. Que le mantra soit composé de mots ayant un sens ou non, la facette audio vibratoire (sons ainsi que l’énonciation) de ces syllabes/Mots/mots est critique. Le Sanskrit est essentiellement une langue phonétique. Contrairement à l’hébreu, à l’arabe, au Latin ou à nos langues modernes, le Sanskrit est, sans aucun doute, celui qui a réellement suscité la plus grande attention sur la facette de la vibration audio des mots. La prononciation des mots sanscrits apporte de l’énergie
important de l’élément marqué, sa vibratoire de qualité supérieure. Le cadre de l’alphabet Sanskrit est, en soi, une expression de cette pertinence de l’aspect phonétique, chaque lettre étant classée l’aspect selon exactement comment elle est évidente.

Yantra: assistance esthétique de la divinité, de l’énergie, de la Shakti. Il incorpore différentes formes géométriques, généralement équilibrées. Ces assemblages de formes géométriques peuvent être combinés avec des concepts créés sur le yantra, ils peuvent être composés de différentes couleurs qui représentent les 5 aspects (planète, eau, air, éther ainsi que feu) ou qui décrivent d’autres importances. Il y a beaucoup de yantras, qui font partie d’un carré quatre à quatre portes, représentant sa version dans le monde réel, la terre et les 4 directions de la zone. Chacun
Le genre dans un Yantra est généralement lié à quelque chose de certain: un élément, un chakra, un corps subtil, etc. Certaines personnes dans certains cas trop simplifiant l’excès l’analyse symbolique de ces types, en disant que
une telle forme est constamment liée à la représentation d’un point particulier ou de nombreux éléments, mais en technique, on peut découvrir de nombreuses variantes dans les interprétations du symbolisme de ces types d’un yantra à un autre, d’un mentor à un autre, etc. Il est donc important de continuer à être prudent dans cette question, pour éviter les généralisations aussi hâtives. Ces formes sont incorporées les unes aux autres et développent des représentations souvent très complexes. diagrammes ils sont concentrés autour d’un point, appelé Bindu.

Bindu est la graine, la facilité d’émanation du Yantra, il représente la mesure non manifestée (Shiva) à partir de laquelle le symptôme (Shakti) émerge ainsi que dans laquelle il résout.

Tantra: le terme tantra a beaucoup de définitions. Il est souvent traduit par lien “connexion”, “cadre”, “internet”. Cette compréhension décrit la compréhension, la pratique qui nous permet de développer la connexion entre l’individu (dimension microcosmique) et aussi l’univers (dimension macrocosmique, universelle), la prémisse de base étant qu’à l’origine, Nous sommes Unis, un avec la conscience cosmique et que nous avons effectivement été divisés, à cause d’un processus de version. Le Tantra nous permet de recharger et de régénérer notre identification de hangar. Dans ce contexte, il représente en outre la formation, l’expertise, shakti, l’énergie
nous cherchons à réaliser, en nous, Avec travers la sadhana. Cela inclut tous les outils ajoutés qui peuvent être utilisés pour soulever
Sadhana sadhanaeffects: cela pourrait être des traitements à base de plantes à prendre en interne ou à positionner sur le corps, les rituels, la compréhension des cycles cosmiques et la façon de les utiliser pour obtenir le plus de résultats en ce qui concerne l’avancement spirituel ainsi que de nombreuses autres choses …

Création d'un mandala Tibétain

Création d’un mandala Tibétain

2. Yantra et Mandala, ressemblances et distinctions:

Certains commentateurs aiment différencier les yantras des mandalas. Les deux termes proviennent du sanskrit, mandala implique cercle, rond, il est souvent pris en considération une représentation microcosmique de l’univers. L’utilisation de yantras et aussi de mandalas, comme tout type d’approche tantrique, pour cette question de principe, est basée sur le principe de vibration et aussi de document. Ceci suggère que, symboliquement, nous sommes une reproduction de l’univers et que la réflexion d’un mandala ou un yantra, qui constitue une représentation unifiée de l’espace profond, permet d’intégrer, de redresser, de s’entendre avec les tout-naturel de l’ordre cosmique.
Une caractéristique qui peut les différencier est que les yantras sont généralement des nombres symboliques beaucoup plus abstraits. figures ils sont limités à l’utilisation de formes géométriques de base (cercle, carré, triangle,.
Croissant de lune, forme de fleur ovale ou stylisée avec une variété spécifique de pétales, de 2 à plus de trente). eux les Mandalas, quant à eux, utilisent couramment, en plus, ou à la place de ces formes géométriques simples, des composantes encore plus métaphoriques: représentations de divinités, composantes du paysage (nuages, collines, rivières, structures, bâtiments grottes, villes, ponts, arcs-en-ciel), nombres historiques, etc. Les Yantras et les mandalas proviennent tous deux de la société indienne au début, mais avec la croissance du bouddhisme spécifiquement dans sa forme tibétaine, il y a plus de mandalas dans la tradition tibétaine et encore plus de yantras dans la coutume indienne.
Yantras et les mandalas prennent forme un pouvoir, une shakti, un genre particulier de divinité, ils sont faits comme des portails visuels de cette shakti. portails ils peuvent être utilisés comme un outil de réflexion, des routines ou simplement être présents dans une zone comme un aspect ornemental. Pourtant, dans le tantrisme Indien et aussi Tibétain, ils sont très souvent liés à des rituels spécifiques de production, de dissolution et d’entretien. Il ne est pas simplement une question de les repeindre, quand ils sont compris certaines règles doivent être leur répété, ils peuvent être le sujet de véritables bénédictions, … Généralement, ils constituent beaucoup plus que des choses visuelles, ils sont créés pour un usage spécifique, généralement lié à l’harmonisation des zones énergétiques, au renforcement des impacts utiles spécifiques, à la purification des impacts astrologiques dommageables, etc.

3. Aide à la Concentration dans la technique du yoga, Samyama.

Faisant usage de yantras est populaire dans la méthode de Yoga avec la technique de Trataka. Trataka est une collection de 5 stratégies qui proviennent de la pratique des Kriyas. L’un des tratakas utilise une assistance extérieure étroite 4 Comme image symbolique, un Yantra, une photo d’un saint, etc. La méthode avec un yantra est de considérer regarder le Yantra avec les yeux ouverts. Typiquement, le yantra sera certainement positionné au niveau des yeux, à une portée de plus ou moins 1 mètre. Les yeux doivent être idéalement maintenus ouverts sans mouvement, sans cligner des yeux. Le processus qui se produit quand on maîtrise cette méthode de trataka, est une reconnaissance constante avec le yantra, avec ce qu’il représente. Dans.
Sanskrit, nous parlons de Samyama. Nous comprenons progressivement la divinité, l’énergie, l’archétype que Yantra Yantra représente.

De nombreuses sensations peuvent être associées à cette expérience Samyama. Parmi ceux-ci, nous pouvons souligner, au niveau esthétique, un impact de s’unifier au yantra, de finir par être le yantra. Au degré mental, on peut avoir le sentiment de comprendre le signe, d’absorber ses qualités intrinsèques, de devenir la Shakti que Yantra Yantra ou Mandala représente.

Le shri yantra en trois dimensions.

Le shri yantra en trois dimensions.

4. Yantra dans la pratique tantrique indienne: pratique dissolution, création et aussi maintien.

Un yantra est surtout un moyen d’harmonisation et de renforcement de la puissance. Il est fréquemment utilisé pour élever les résultats d’une méthode spirituelle et pour faire le meilleur usage des étapes particulières des cycles cosmiques ou naturels. Il peut être mis en place de manière plus permanente dans un lieu saint, sur un autel, au pied ou énuméré ci-dessous une statue de l’être divin déité inquiet, il sera alors fait de métal, de roche ou de divers autres produits plus permanents. Il peut en outre être peint sur un tissu, sur un mur, etc.
. Yantras ainsi que les mandalas peuvent également être créés beaucoup plus éphéméralement éphémère comme support pour des routines particulières de nombreux jours. Dans la coutume tibétaine, nous allons certainement profiter du sable coloré. La forme de mise en forme de mandalas peut prendre plusieurs jours d’aide un certain nombre de moines spécialistes mise,. comme le mandala peut être complexe et complet. Dans la tradition Indienne, les yantras peuvent être construits à partir de fleurs seulement pendant 1 ou 2 jours de pratique, de riz coloré ou même être constitués de composants vivants: avec une couche de terre et des graines qui se dilatent dans la terre et qui ont en fait été organisées selon la forme du yantra. Ils sont développés pour des rituels qui peuvent durer de quelques jours à plusieurs mois.
Tout de même, le développement d’un yantra est conforme à des étapes extrêmement précises de la construction et de la construction, selon des politiques géométriques parfois très strictes, un intérêt particulier est fourni àles matériaux utilisés, leur qualité, etc.
. Dans la tradition indienne, au centre du yantra, on peut positionner une lumière à l’huile. Le yantra peut arriver à être extrêmement complexe, il peut être composé, en plus du potin principal au milieu, de nombreux pots supplémentaires qui représenteront certainement différents éléments supplémentaires pour compléter le yantra (les énergies de différentes directions, mondes, etc.).
Après la première étape de croissance, il y aura une 2ème phase où nous prendrons certainement une vie de souffle dans le yantra. Cette étape se fera généralement à l’aide de règles, de routines. La lumière d’huile sera ensuite allumée et continuera certainement à l’être pendant toute la durée de la routine. Le yantra sera alimenté quotidiennement avec par exemple des offrandes alimentaires, des pétitions, des règles, des odeurs, du bruit, des chansons, etc. Après cela finit par être une assistance vivante de la shakti, du pouvoir et permet également d’intensifier la sadhana des spécialistes. Dans Tibetantradition, ils feront dans certains cas de pratique sacrée des danses de proximité, près du mandala, mises à invoquer l’être divin. C’est dans ce sentiment que les yantras et les mandalas sont réellement pensés à vivre réalités vérités. Vous en prenez conscience en le construisant, en découvrant sa signification et
peu à peu, nous absorbons les hautes qualités grâce à la méthode de méditation.
Le processus de développement et de préservation d’un yantra/mandala comprend une sorte de sacralisation de l’emplacement ainsi que des individus qui y participent, cela fonctionne comme une bénédiction pour eux, plus on est réceptif et ouvert à cette mesure, plus on en bénéficiera.
À la fin du rituel, le yantra ainsi que le mandala seront certainement endommagés selon des routines spécifiques ainsi que généralement fournis dans l’eau, cela peut être une rivière, un lac, la mer, etc. Souvent, ces routines de fin sont accompagnées de diverses autres procédures de routine telles qu’un Yajna (sometimesparfois écrit yagna, événement d’incendie). La divinité s ‘ y, l’énergie est invitée à se matérialiser dans le yantra ou le mandala, à l’incarneril, il revigore ainsi que soutient l’évolution des spécialistes à l’aide de la répétition de mantras et de diverses autres routines.
Une fois la période avantageuse passée, elle est libérée, la forme dissoute, l’alimentant à l’eau, elle se fixe ensuite dans l’ONU montrée, une très belle expression du concept d’impermanence de la vérité montrée.

Les yantras des dix Maha Vidyas ou les 10 éléments du symptôme du Divin Féminin (Shakti).

Les yantras des dix Maha Vidyas ou les 10 éléments du symptôme du Divin Féminin (Shakti).

5. Utilisation contemporaine:

En dehors de cet usage encore plus standard, Nous voyons aujourd’hui une fascination fantastique pour ces diagrammes sacrés. Considérant que C. G. Jung, la passion dans les mandalas et aussi les yantras a continué à croître en Occident. Jung peut être réellement pris en considération l’un des principaux provocateurs de ce taux d’intérêt. Il a été l’un des premiers à avoir compris sa force ainsi que sa pertinence et à les avoir considérés comme des outils thérapeutiques, comme des nombres équilibrés pour la psyché. Il les décrit comme des images stéréotypées.
Aujourd’hui, avec le développement solide de la société New Age, il y a un enthousiasme très répandu pour ces représentations. De la simple composante décorative, nous les verrons prendre une zone vitale dans beaucoup de sortes de réflexion, sous forme de visualisation. Grâce à la technologie informatique, nous verrons certainement aussi des expressions visuelles vibrantes. Le yantra de sa dimension 2D sera certainement exposé en 3D ainsi que propulsé par des animations informatiques graphiques.

non.

6. Pourquoi une telle attraction? Yantras et aussi le cerveau humain.

Nous pouvons dire sans trop d’expérience que les yantras spirituels sont des figures qui, lorsque nous les contemplons, génèrent naturellement une synchronisation des hémisphères analytiques, elles aident à intégrer notre activité cérébrale, à la combiner. les ce sont avant tout des icônes au tout premier sens du terme::” symbolon”, qui produit l’union, par opposition à l’opposition à “diabolon”, qui divise, distribue. symbolon typiquement leur utilisation comme foyer d’outil de foyer a des impacts énergétiques sur les glandes pinéales et hypophysaires. Ils sont certainement cruciaux pour explorer notre
psyché. Comme beaucoup d’autres méthodes de méditation, ils peuvent être extrêmement avantageuse, à condition évidemment de savoir comment les utiliser efficacement. La zone substantielle d’exploration du Tantra est un endroit où il est de loin préférable de s’aventurer à l’aide d’un guide, car sa réalité est nombreuse et aussi complexe plusieurs dangers de se perdre. Le tantrisme n’est pas une technique à ignorer légère en se contentant d’une connaissance livresque. les Yantras et mantras sont des appareils de relooking efficaces, si pris en charge avec soin. On peut bien sûr découvrir le monde des mandalas en les dessinant, en les coloriant sans aucun danger et en gagnant actuellement de nombreux avantages, mais avant de s’aventurer dans une pratique beaucoup plus étendue, informyourself.
Avoir un bon voyage.

mandala au fil des saison

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici